Le Rouage Éthérique

Guilde Rp d'aventure et d'intrigues sur FF14, serveur Ragnarok
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arkael Lohikaarme - Dernier Maître du Kyūketsuki Ryu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkael

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Switzerland

MessageSujet: Arkael Lohikaarme - Dernier Maître du Kyūketsuki Ryu   Mer 8 Fév - 16:47



Arkarel Lohikaarme


Seigneur de la Famille Lohikaarme
Maître d'Arme du Dojo Kyūketsuki Ryu
Commandant des Armées des Plaines de l'Ouest




Age : 33 ans

Archétype : Bushi

Race : Ao’ra

Ethnie : Sang mêlé Xaela et Raen, ancêtres Xaela.

Origine : Doma

Statut : Maître d’arme - Ecole Kyuketsuki Ryu.
Ancien Commandant des Armées des Plaines de l’Ouest (résistance Domienne)

Allégeance : Clan de la Grue - Kakita no Tsuki Hime

Résidence : La Brumée - Limsa Lominsa (secteur 6 - Mat de Hune ou Institut Ravenswood)

Aime : Le calme, les dojo, les armes et armures d’exceptions

Déteste : L’agitation inutile et le manquement à l'honneur


Armes de prédilection : Épée longue, armes longues en générale
Armures de prédilection : Lourde Plaque complète


Points forts : Maîtrise de soi, grande expérience de l’Art de la Guerre sur le terrain.
Points faibles : Ignore tout d’Eorzea, graves problèmes familiaux, peu à l’aise en matière de politique Domienne.


Détails particuliers : Signe de naissance des Lohikaarme sur le front.


De ses origines.


Premier fils du Seigneur Kushi Lohikaarme et sa femme, Sadako Lohikaarme, le jeune Arkael vit le jour au seins de la demeure familiale aux abords de Doma, entouré et choyé par ses proches. La marque de naissance du premier né mâle de la lignée était bien apparente, aucun doute sur le sang de cet enfant.

Son éducation fut entièrement martiale et dès ses plus jeunes années les préceptes de la Voie du Sabre lui furent inculqués. A 6 ans il fut initié aux bases des jeunes guerriers, à 12 ans il reçut sa première lame et à 16 ans il partit sur les routes des steppes avec son Sensei afin de faire ses premières armes. De part ses prédispositions naturelles, la priorité de son éducation fut donnée au maniement des lames et à l'art de la guerre plus qu’aux manières et aux jeux de cour dont il avait le devoir tout de même de fréquenter régulièrement lorsqu’il était sur ses terres.

L’honneur et les faits d’arme restent la principale ligne de conduite des Lohikaarme, bien qu’avec l’âge les chefs de famille finissent toujours par se tourner vers la politique et la transmission de l’héritage familiale. Arkael eu toutefois rapidement l’occasion de faire ses preuves en tant que guerrier et stratège sur les champs de bataille. Appelé au front plusieurs mois durant, il est le digne héritier de son père et ne fit pas mentir la réputation du sang.

Droit et strict, du haut de ses 30 années il avait déjà l’étoffe d’un chef de guerre et les Seigneurs Domiens n'hésitaient pas à le nommer à la tête de quelques batailles délicates. Peu présent sur la scène politique malgré son rang, il n’a pas vraiment d'amis connu. Ayant été éduqué principalement au sein de la famille, ses fréquentations extérieurs restent extrêmement ponctuelles. Il lui fut choisi deux prétendantes durant sa jeunesse mais elles succombèrent toutes deux avant que les liens puissent les unir. Avec les années ses rares liens d’amitiés ne furent que des compagnons d’arme qu’il perdait de vue en général après son retour sur ses terres.

Récemment, un grand drame frappa la famille Lohikaarme. Beaucoup de bruit circule sur cet événement mais peu de chose en on été révélé et encore moins prouvé. Arkael fut l’un des rares survivant de l’extermination de sa lignée, une trahison qui serait venu de l’intérieur même de la demeure familiale. Mais ceci n’arriva que quelques jours avant l’incursion Garlemaldaise à Doma et l’enquête des autorités ne fut jamais terminée, la guerre et l'oppression impériale mirent fin au espoirs de faire la lumière sur cette tragédie.

Arkael s’exila loin de la Capitale, s’enfonçant dans les steppes d’Othard pour y renouer avec un fort lointain passé nomade que sa famille n’avait plus connu depuis de nombreuses générations. A la recherche d’un honneur à retrouver et d’un nom à reconstruire, il parcouru longtemps les plaines où il reprit contact avec quelques autres clans déjà opprimés par l’envahisseur, puis finit par revenir sur les contrées entourant la capitale lorsque son deuil fut fait.

Ayant repris quelques contacts par la force des choses à l’intérieur de Doma, il participa activement à la résistance de ses frères face à l'oppresseur impérial. Principalement stationné dans les campements cachés des steppes, il aidait aux liaisons entre Doma et les poches de résistances extérieures. Sécurisant les routes, protégeant les exilés qui fuyaient la capitale et facilitant les communications entre les familles restées à Doma et la rébellion à l’extérieur.
Lorsque la tentative de soulèvement échoua, il fut mis au courant du danger imminent qui menaçait les familles Domiennes impliquées dans cette révolte. Il organisa dans la précipitation l’évacuation des plus menacés et récupéra à la frontière de la ville les représentants en fuite des clans de la Grue et du Lion. Les Seigneurs Kakita et Matsu, ainsi que les quelques membres de leurs famille qui avaient pu s’échapper avec eux, furent guidés dans les steppes et mis à l’abris dans des campements hors d’atteinte des Garlemaldais.
Suite à ces événements les liaisons avec Doma étaient devenu trop risqué à entretenir et il avait perdu contact avec l’intérieur de la ville. La rébellion était au point mort et le moral au plus bas, il y avait bien assez à faire pour protéger les survivants plutôt que de tenter une fois de plus de reprendre la capitale. Arkael se mit alors au service de Kakita no Yaten, offrant son sabre et sa vie à ce qu’il restait du Clan de la Grue dans l’espoir qu’un jour les grandes familles puissent revenir triomphantes à Doma.

Le Seigneur Yaten lui confia alors une mission quelque peu particulière qui allait le mener jusqu’en Eorzea.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkael

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Switzerland

MessageSujet: Re: Arkael Lohikaarme - Dernier Maître du Kyūketsuki Ryu   Mer 8 Fév - 17:25

Des origines de la Famille Lohikaarme


La lignée Lohikaarme perdure depuis plus de deux siècles maintenant, son origine tiens en premier lieu de faits d’arme historiques et de la lignée de guerriers qu’engendra son ancêtre, Kelal Lohikaarme. Ses prouesses martiales, aujourd’hui légendaires, lui firent obtenir richesses, reconnaissance et au final un titre de noblesse de la part des Seigneurs de Doma. Le Clan Lohikaarme était né dans le sang des batailles et allait perdurer de la même manière jusqu'à aujourd'hui encore.


Avant Kelal, les Lohikaarme étaient un petit clan nomade Xaela, c'est lui qui a rejoint Doma, a obtenu terres et titre et a fondé son propre clan Domien, la famille s'est adapté à la vie de la capitale et le sang Xaela s'est mêlé aux Raens au fil des générations.

A la mort de Kelal, la demeure familiale était déjà érigé sur les terres encore maigres qu'il avait obtenu. Son premier fils, Erhun Lohikaarme, pris la suite de la lignée. N'arrivant pas à égaler les exploits martiaux de son père, ce que personne ne fera jamais par la suite d’ailleurs, sa force lui vint de son habileté militaire remarquable et la main de fer qui géra le patrimoine familiale. Le domaine s'agrandit encore et la famille prospéra, tant en matière de richesses que de réputation.

Troisième descendant direct de la famille, Kaelor Lohikaarme marqua un tournant dans la réputation de la lignée en finissant par être soupçonné par certaines familles de pratiques magiques peu avouables. Accusation de nécromancie finalement non fondées mais qui entacha le nom des Lohikaarme pour de nombreuses années. Kaelor ne verra pas son nom lavé avant son décès mais son fils Hyrun prendra grand soin de ne pas faire de vague dans la société Domienne et recentrera le domaine familiale sur les activités militaires et la défense de la cité.

Renouant avec les succès sur les champs de bataille et redorant le nom de sa lignée, il rappela aussi aux autres familles que le sang des Lohikaarme ne coulait toujours que pour la guerre et que les héritiers de Kelal n’avaient que peu d’égaux en la matière. Ainsi la concurrence se raviva avec le Clan du Lion, bien plus grand, puissant et riche que la maigre famille Lohikaarme, mais toujours conscient qu’il pouvait s’y casser les crocs s’il venait à sous-estimer le sang de cette lignée.
La famille Lohikaarme est hélas également connu pour son regrettable manque d'habileté en politique, handicap bien souvent remarqué au sein de la cité Domienne. Une faiblesse qu’ils ont toujours compensé par leurs faits d’arme afin de gagner par le sang la protection des grandes familles plus doués en la matière, comme le Clan de la Grue entre autre.


La suite fut alors repris par Kushi Lohikaarme, père d’Arkael, qui garda la même ligne de conduite que Hyrun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkael

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Switzerland

MessageSujet: Re: Arkael Lohikaarme - Dernier Maître du Kyūketsuki Ryu   Mer 8 Fév - 17:46






L’école d’arme Lohikaarme : Le Kyuketsuki Ryu


Cette école particulière est basé sur un style brutal et une arme longue, plus généralement un Ôdashi, mais également le Bô la Yari et la Naginata.
Les techniques sont principalement basé sur la maniabilité d’une arme très grandes que certain élèves parviennent à utiliser à des vitesses proche des armes plus conventionnelles. Il faut cependant obligatoirement posséder la taille et la condition physique d’un Ao’ra pour espérer y parvenir, ce qui en fait une école peu recommandée, voir impossible à pratiquer pour les femmes et les non Ao’ra.

Le Iai-jutsu n’est praticable que pour les bushi assez grand et possédant une arme faites à leur mesure, mais n’en reste pas moins redoutable grâce à l'allonge inhabituelle procurée par la taille du Ôdashi. Il est cependant plus pratiqué sous forme de méditation que pour une réel efficacité en duel.

L’école ne prend que très rarement d’élève en dehors de la famille Lohikaarme, les entraînements sont strictement privés et les rares fouineurs ayant voulu obtenir plus d’informations sur les techniques de l’école ne sont plus là pour le dire.

Les arcanes majeurs sont transmise par le Maître, toujours au premier fils de chaque génération. Selon les origines de l’école, elles seraient basé sur des techniques à l’effet défensif redoutable permettant de tenir très longtemps face à un grand nombre d’adversaires. Un fait qui a valu, entre autre, le surnom d'"Immortel" au fondateur de cette école, Kelal Lohikaarme.

C’est un style extrêmement efficace sur champ de bataille, beaucoup moins lors de combat en milieu restreint comme dans les rues étroites ou les habitations. Les faits d’armes de la famille lors des batailles on toujours assuré la pérennité et la renommée de l’école qui n’a que très rarement été remise en doute sur sa légitimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arkael Lohikaarme - Dernier Maître du Kyūketsuki Ryu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arkael Lohikaarme - Dernier Maître du Kyūketsuki Ryu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier wad auquel vous avez joué
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» [DCA 2010] [Nécron] Monolithe Jugement Dernier
» Taille de mon Monolithe jugement dernier Scratchbuilt
» Mission 6 : Rira bien qui rira le dernier !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rouage Éthérique  :: Le Hall de la Ligue :: Le Panneau d'Affichage :: Portraits des membres-
Sauter vers: